Hebdomania, photographe de voyage

Hebdomania, photographe de voyage

Hebdomania est un photographe Lifestyle et Voyages qui s’est fait un nom grâce à Instagram. Il nous raconte.

Un périple à travers les Amériques

Il y a quatre ans, Thibault, graphiste freelance à Paris, plaque tout et décide de partir explorer l’Amérique pendant 8 mois par amour du voyage. « C’est à ce moment là que j’ai pris conscience qu’il est important de poster un contenu de qualité sur Instagram. Je n’étais pas photographe professionnel mais j’ai toujours fait de la photo par passion, c’était un hobby. »

Durant son périple, il traverse le Brésil, l’Argentine, le Chili, la Bolivie, le Pérou, le Mexique, les Etats-Unis et Montréal dont les photos sont disponibles sur son blog. Il fait pas mal de photos et se prend au jeu d’Instagram. « C’était intéressant de partager de jolies photos qui donnent envie, de partager de bonnes adresses. » 

hebdomaniapatagonie  

Sur Instagram

En quelques mois il passe de 200 à 3000 followers. Après un court retour à Paris, il repars s’installer à Montréal. Lorsqu’il rentre en France, il y a un an et demi, son Instagram atteint les 14K followers. « Je suis monté jusqu’à 17K assez rapidement. La raison est simple, Paris fait et fera toujours rêver. Ensuite, j’ai été suggéré par Instagram l’été dernier. Un bon coup de boost, je suis monté jusqu’à 56K en deux semaines. »

Thibault se fait donc repérer sur Instagram et se spécialise très rapidement dans le milieu du tourisme et de l’architecture d’intérieur. 

Le jeune homme continue ainsi les voyages : « Mon but, c’est d’être en permanence sur la route, découvrir une nouvelle ville ou un nouveau pays et d’en faire la promotion. » Il travaille souvent pour le magazine MPA (Merci Pour l’Adresse). Il fait des reportages dans des villes ou pays avec une thématique précise. Il lui arrive de faire également quelques portraits.

hebdomaniaperou

La patte Hebdomania

Thibault est très rigoureux dans la gestion de son compte, que ce soit dans ses publications ou la gestion de sa communauté. C’est d’ailleurs, un peu, ce qui fait son originalité. « Je suis complètement maniaque, du coup tu auras du mal à trouver sur mon profil une photo où il n’y a pas une ligne droite. Tout est parallèle, tout est droit. »

L’ensemble de son feed est toujours très propre, géométrique. « Je suis totalement psychopathe de la ligne ». Si bien que le jeune homme teste sur un compte fermé ses publications afin d’en contrôler au mieux l’harmonie.  « Ma ligne éditoriale est simple, je fais en sorte que les photos soient le plus fidèles possible à la réalité. »

hebdomaniainstagram

Ses projets

Aujourd’hui Thibault aimerait découvrir l’Asie. « J’aimerais beaucoup faire un road trip de quelques mois et découvrir des pays tels que le Vietnam, le Laos, le Cambodge et redescendre en Inde ou encore visiter le Japon de part en part. Il y a tellement d’endroit que j’ai envie d’explorer. »

Le jeune photographe nous avoue qu’il aimerait pouvoir être toujours sur la route et ne garder qu’un pied à terre à Paris. « J’ai eu trente ans il n’y a pas longtemps, du coup je me suis posé quelques questions…. Je me suis dit et me suis rendu compte que je ne voulais pas de contraintes dans ma vie, pas d’enfant, pas d’animaux de compagnie, pas de salariat, aucune attache. La seule chose dont j’ai encore besoin, c’est d’un appartement. »

Il a récemment été contacté par Condé Nast Traveler US qui lui ont acheté une photo prise à Rio. Il aimerait beaucoup travailler pour eux de façon régulière et pour la presse de voyage en général et d’être photographe spécialisé dans les voyages. 

hebdomania

Ce qu’il aime le plus dans la vie c’est parler de voyages avec ses amis, organiser ses prochains périples et faire découvrir des endroits qu’il aime à ses proches.

hebdomaniaholybelly

Il garde en tête « que pour mille non il y a un oui » et qu’il faut toujours y croire et ne jamais désespérer.

hebdomaniaportrait

Découvrez encore plus d’interviews influenceurs