Le Trench-Coat en 5 dates

Le Trench-Coat en 5 dates

Quand vous pensez au trench-coat, vous voyez une parisienne, assise à la terrasse d’un café, fumant en face de la Tour Eiffel ? C’est normal et pourtant avant d’être un des grands symboles du chic à la française, le trench-coat a entre autres combattu auprès des soldats pendant la Première Guerre Mondiale… Vous voulez en savoir plus ? On a remonté le temps pour vous ramener 5 dates qui ont marqué son histoire. Zoom sur le trench, un manteau qui a la “coat” !

1879 : Burberry invente la formule magique d’imperméabilisation

thomas-burberry-gabardine

Le trench-coat, c’est le bébé de Thomas Burberry, le créateur de la marque de luxe homonyme que l’on connait tous : Burberry. Blasé du mauvais temps britannique, il décide d’inventer un manteau résistant aux intempéries. Le hic, c’est qu’à cette époque seul le caoutchouc protégeait vraiment de la pluie, une matière lourde qui favorisait la transpiration (not sexy)…  

Il fait donc travailler ses méninges et en 1879, il trouve la formule magique : la gabardine, un tissu de fils serrés, qui protège de l’eau et de l’humidité. Le truc cool ? Plus besoin d’utiliser 10 tonnes de déodorant ! C’est donc à partir de cette matière miracle qu’il taillera son Trench-Coat quelques années plus tard.

1914 : le trench-coat,  manteau officiel des tranchées

trench-coat-manteau-tranchees

En 1914, la Première Guerre Mondiale fait rage… Ayant entendu parlé de cette matière innovante, le ministère britannique des armées décide de faire appel à Burberry pour inventer un manteau qui protégerait ses soldats de la boue et de l’humidité des tranchées. Le  trench-coat voit alors le jour signifiant littéralement “manteau des tranchées”.

Un demi-million de « poilus » des Forces Alliées se mettent à porter cet imperméable doté d’une ceinture à anneaux pour y suspendre grenades, cartes et flasques ainsi que de courroies fixées aux épaulettes destinées à maintenir une sacoche, des jumelles ou bien encore un masque à gaz.

Une belle histoire d’amour commence alors entre le manteau militaire et les soldats… A un tel point qu’ils ne se quittent plus, même dans leur vie civile. Ni une, ni deux, la mode du trench masculin était née !

1940-1960 : le trench-coat, une pièce culte du cinéma

trench-coat-detective

Après avoir conquis le front puis la rue, le trench s’attaque à  la grande lucarne !  En 1942, il fait une apparition remarquée sur les épaules d’Humphrey Bogart dans le film culte “Casablanca”. Il devient alors la pièce iconique des plus grands détectives. On le retrouve par exemple sur les épaules de Peter Sellers dans “La Panthère rose” ou bien encore sur celles de Peter Falk dans “Columbo”, sans oublier Inspecteur Gadget (souvenirs, souvenirs…) !

Une nouvelle mode est alors lancée et l’imperméable masculin est adopté par des célébrités féminines, telles que Greta Garbo, Marlene Dietrich ou Lauren Bacall.

C’est donc en version plus glamour qu’il apparaît dans “Breakfast at Tiffany’s” au bras de la belle Audrey Hepburn !

trench-coat-audrey-hepburn

1962 : la touche féminine d’Yves Saint-Laurent

trench-coat-yves-saint-laurent

Si Burberry a créé le trench-coat, c’est Yves Saint Laurent qui l’a mis sur les épaules de dames…

Ayant l’habitude de déshabiller les hommes pour habiller les femmes, c’est lors de son tout premier défilé en 1962, qu’il fait entrer le trench-coat dans le vestiaire féminin. Très rapidement, l’imperméable devient un véritable symbole de style de la Rive Gauche. D’autres couturiers vont alors s’empresser de le copier et de l’incorporer à leur sauce dans leur collection.

Le trench-coat aujourd’hui

trench-coat-instagramer

Aujourd’hui, le trench-coat est le manteau masculin le plus porté par les femmes. Il est dans le top 5 des pièces indispensables à avoir dans son dressing pour un look casual chic. Ce petit polygame s’accorde aussi bien avec des Stan Smith qu’avec des escarpins. Ses atouts ? C’est le compagnon idéal pour la mi-saison si vous voulez affronter les intempéries avec style. Ce printemps, il s’est offert un petit ravalement de façade et c’est en version daim, jean ou bien encore fluide qu’on le retrouve sur le dos de nos Instagramers préférés !